Face aux enjeux du climat, le vivre ensemble

Le résultat des négociations de la COP21 a démontré que même face à un problème d’une telle ampleur, il demeure difficile pour toutes nos nations et communautés de trouver un consensus qui puisse prendre en compte les intérêts de chacun. Il apparait alors que les mouvements locaux pourraient jouer un rôle beaucoup plus important que prévu.

L’état actuel de notre planète révèle que nous avons d’hors et déjà passé un seuil critique. La multiplication de canicules et d’inondations de par le monde n’en est qu’une petite démonstration, qui prouve cependant l’inévitabilité d’une économie sans carbone vers laquelle nous devons à tout prix nous diriger.

Dans ce sens, l’action ne peut pas venir que des gouvernements seuls. Le secteur privé, par example, se doit d’être à la hauteur du rôle important qu’il détient, notamment en matière d’innovation, mais aussi dans la diversité des solutions qu’il peut apporter. Cette nouvelle transition économique vers laquelle nous devons nous diriger ne peut passer que par une transition énergétique qui demande de larges investissements.

Mais il serait aussi trop simple de ne demander qu’à nos entreprises de s’investir pour le climat. Les individus doivent maintenant s’organiser au niveau local et participer à cette prise de conscience collective. En effet, le problème du climat a le potentiel de briser les barrières sociales, car peu importe le rang ou niveau de richesse, les sécheresses et autre dérèglements ne s’arrêtent pas aux frontières.

Une économie nouvelle appelle à des mesures et des formats nouveaux. Par example, la promotion du micro-farming et des produits bio peut être une, parmi tant d’autres, solution. Ce genre de projets, adopté en masse, aurait le l’avantage de pouvoir réduire l’empreinte carbone, et même d’emmener vers des créations d’emploi.

L’education écologique de nos générations futures est aussi primordiale. Nous nous devons désormais d’informer et d’éduquer nos enfants sur l’environnement et la santé. Beaucoup plus d’efforts doivent être fait dans ce sens afin que la génération de demain soit en mesure de faire face aux enjeux climatique futurs. Il est donc important pour les individus de s’organiser en communautés et de lancer le changement à leur niveau par des actions telles que la création d’entreprises sociales ou même l’engagement de volontaires. Il faut à tout prix, qu’ensemble nous puissions réinventer notre relation avec la planète. Une relation qui doit être bâtie sur une économie nouvelle et basée sur des experiences locales.

Nous devons aussi, chacun à notre niveau, engager la réflection sur notre consommation alimentaire mais aussi énergétique, et même d’eau. Le concept d’une consommation illimitée sur une planète limitée est tout simplement absurde. Le débat sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre n’est qu’un début, et l’effort doit se poursuivre par la promotion de moyens de transport alternatifs comme la bicyclette ou la marche, la réduction du gaspillage alimentaire, et une meilleure répartition des richesses.

L’année 2015 aura été l’année des grands enjeux, mais aussi de nombreuses crises, et 2016 nous annonce d’hors et déjà qu’il y aura beaucoup de surprises, de nouveaux problèmes à résoudre, et surtout beaucoup de travail. Pendant que l’islam salafiste se répand comme la gangrène, les partis politiques Européens d’extrême-droite gagnent toujours plus de support. Alors que la situation climatique nous demande de nous unir, le context socio-politique du monde actuel ne joue pas en notre faveur. Espérons alors que 2016 sera aussi, et surtout, l’année du vivre ensemble.

En attendant de vous retrouver début Janvier après la pause des fêtes, je tiens à vous présenter à tous, chers lecteurs, commentateurs et contributeurs, mes voeux les plus sincères, un joyeux noël ainsi qu’une bonne année.

Publicités

A propos Julien Sueres

Journaliste web, consultant médias sociaux
Cet article, publié dans Changement Climatique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Face aux enjeux du climat, le vivre ensemble

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s