Merkel veut des règles plus strictes contre les migrants

Le parti de la chancelière allemande veut mettre en place des mesures plus fortes alors que l’extrême-droite se mobilise dans le centre-ville.

Angela Merkel a annoncé son soutient à un projet de lois plus sévères sur l’expulsion des immigrés alors que des partisans d’extrême-droite ont défilé à Cologne après une série d’agressions sexuelles qui auraient été commises par des demandeurs d’asile.

La police allemande a utilisé des canons à eau samedi pour empêcher tout affrontement entre les partisans de l’extrême-droite et une contre-manifestation par les anti-fascistes.

Sur les 32 personnes soupçonnées d’avoir jouer un rôle dans les attaques la veille du nouvel an, 22 d’entre elles sont dans le processus de demande d’asile. Sur les 32 suspects, neuf étaient algériens, huit marocains, cinq iraniens et quatre syriens. Trois citoyens allemands, un Irakien, un Serbe et un citoyen des États-Unis ont également été identifiés.

Les gangs d’hommes décrits par certaines des victimes comme étant d’origine maghrébine ou arabe auraient volé, menacé ou agressé sexuellement 121 femmes durant les fêtes près de la cathédrale gothique de la ville.

Environ 1700 partisans d’extrême-droite, qui affirment que les agressions sont la preuve de l’échec des politiques libérales de Merkel, sont arrivés sur la place principale de la ville à 13 heures.

Agitant des drapeaux et des pancartes on peut y lire: «Les réfugiés ne sont pas les bienvenus », « l’Allemagne a survécu à la guerre, la peste et le choléra, mais Merkel? ». Alors que beaucoup ont crié « Merkel Dehors », environ 1.300 personnes ont organisé une contre-manifestation, scandant « Les Nazis Dehors ».

Les dirigeants du parti chrétiens-démocrates conservateurs de Mme Merkel (CDU) ont tenu une réunion dans la ville de Mayence samedi afin d’envisager des peines plus sévères pour les attaques contre la police et les services d’urgence, le retrait du statut de réfugié ou de demandeur d’asile à toute personne condamnée à de la prison ferme.

En vertu des lois actuelles, les demandeurs d’asile ne sont renvoyés de force que s’ils ont été condamnés à des peines d’emprisonnement d’au moins trois ans et si leurs vies ne sont pas en danger dans leur pays d’origine.

Pourquoi les contribuables allemands devraient payer pour emprisonner des criminels étrangers?

a déclaré le vice-chancelier, Gabriel Sigmar, qui dirige les sociaux-démocrates (SPD), partenaires de la coalition Merkel.

L’agence de presse allemande DPA a annoncé que les dirigeants du CDU se seraient entendus sur une proposition visant à priver d’asile les étrangers qui ont été condamnés pour des crimes. Ils auraient également soutenu un projet visant à renforcer la capacité de la police à vérifier les papiers d’identité.

Mme Merkel a déclaré que la proposition, qui sera discutée avec la coalition et aura besoin de l’approbation du Parlement, pourrait aider l’Allemagne à expulser  les « récidivistes ».

Ceci est dans l’intérêt des citoyens Allemands, mais aussi dans l’intérêt de la grande majorité des réfugiés qui sont ici

a déclaré Mme Merkel au membres du parti à Mayence.

Si les gens ne respectent pas la loi … naturellement il doit y avoir des conséquences.

Les délinquants en série qui systématiquement, en reviennent au vol ou à agresser des femmes doivent faire face à la justice.

Elle a toutefois résisté à la pression interne d’introduire un plafond officiel sur le nombre de migrants, en répétant son slogan « Nous pouvons le faire ».

Le chef de la police de Cologne, Albers Wolfgang, qui avait été fortement critiqué durant les attaques, a été destitué de ses fonctions ce vendredi.

Le maire de la ville, Henriette Reker, a suggéré que la police lui avait caché des informations et que sa confiance dans la direction de la police de Cologne a été «ébranlée de manière significative ».

La police de Cologne a déclaré vendredi avoir arrêté deux hommes âgés de 16 et 23 ans avec des « racines d’Afrique du Nord » sur des soupçons d’implication dans les attaques. La police fédérale a documenté 76 actes criminels, dont sept liés aux agressions sexuelles.

Le porte-parole du ministère de l’intérieur allemand Tobias Plate n’a pas confirmé si l’un des suspects avait été inculpé. « Les enquêtes sont en cours » at-il commenté.

Les incidents autour de la gare centrale de Cologne ont conduit à des accusations de la police et un contrôle des médias afin d’éviter le développement d’un sentiment anti-étranger à la suite de la politique « porte ouverte » de Merkel envers les réfugiés et les migrants. Environ 1,1 millions de réfugiés et de migrants sont arrivés en Allemagne l’année dernière, beaucoup plus que dans tout autre pays européen, la plupart fuyant les conflits du Moyen-Orient.

Des preuve que des attaques similaires ont eu lieu dans sept autres villes allemandes sont aussi apparues. Après Cologne, Hambourg semble avoir été la plus touchée. De 167 plaintes d’attaques faites à la police – environ les deux tiers d’entre sont décrites comme des agressions sexuelles, y compris deux cas de viol – 100 se rapportent à Cologne et 53 à Hambourg.

Publicités

A propos Julien Sueres

Journaliste web, consultant médias sociaux
Cet article, publié dans Migration, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Merkel veut des règles plus strictes contre les migrants

  1. Patrick Joseph Louis dit :

    Il serrait intéressant de savoir la vérité sur cette affaire! Les motivations: sexe, alcool, drogue, comportement bestial? ou alors y a t-il eu manipulation politique, enjeux électoraux et pourquoi-pas Daech? Tout est envisageable. Personnellement j’opterais pour une grosse manipulation… Mme Merkel va devoir faire des choix sur les mesures radicales à prendre. Les extrêmes sont dans la rue. Bonnes mesures ou pas! les mécontents seront nombreux dans la rue et d’autres seront spectateurs…….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s