Forum annuel ECOSOC: Le role de la jeunesse dans le développement

La communauté internationale s’est réunis lors du Forum de l’ECOSOC des Nations Unies pour discuter du rôle des jeunes dans le programme de développement.

Photo: UNRWA

Photo: UNRWA

Le Forum annuel de la jeunesse des Nations Unies a eu lieu la semaine dernière à New York. Plus de 900 jeunes leaders et représentants de gouvernements ont assisté à l’événement qui a porté sur le rôle des jeunes dans la réalisation de l’agenda 2030 du développement. Dans son discours d’introduction, le Secrétaire général adjoint, Jan Eliasson a rappelé aux jeunes leurs responsabilités:

Je vous demande de jouer un rôle actif dans vos sociétés. Engagez vos amis et collègues. Encouragez vos dirigeants et vos sociétés.

L’ONU a besoin de votre talent et de votre énergie pour réaliser les objectifs de développement d’ici 2030.

Wu Hongbo, l’adjoint du Secrétaire général de l’ONU pour les affaires économiques et sociales a également ajouté:

De l’emploi au renforcement de la paix, du bénévolat à la participation électorale, de l’activisme numérique au sport, l’engagement des jeunes dans tous les aspects de la vie est essentiel au développement durable.

Alors que l’objectif de développement durable numéro 8 favorise une croissance économique inclusive et durable, l’emploi et le travail décent pour tous, le niveau de chômage global des jeunes reste alarmant. L’Organisation Internationale du Travail a utilisé le forum pour lancer une nouvelle Initiative mondiale des Nations Unies sur l’emploi décent pour les jeunes qui vise à créer des emplois de qualité pour les jeunes et aider à la transition école-travail. L’initiative fonctionne au travers de partenariats entre les organismes des Nations Unies, les gouvernements, le secteur public et privé, certains établissements universitaires et des associations pour la jeunesses. Guy Ryder, le directeur général de l’Organisation Internationale du Travail s’est adressé aux délégués de la jeunesse:

Vos voix reflètent les aspirations des jeunes du monde entier

Et elles doivent être entendues, et elles doivent être suivies d’actions concrètes.

En consultation avec les gouvernements, l’initiative coordonnera les politiques économiques pour la croissance et l’emploi, l’inclusion sociale et la protection des droits du travail afin de s’assurer que les jeunes reçoivent un traitement égal. Le projet permettra également de tirer pleinement parti de l’expertise de la participation des entités des Nations Unies et autres partenaires en se concentrant sur les «emplois verts» pour les jeunes, l’apprentissage de qualité, les compétences numériques et la construction de «Tech-hubs », le soutient des jeunes dans l’économie rurale, la facilitation de la transition de l’économie informelle à l’économie formelle et la promotion de l’esprit d’entreprise chez les jeunes.

Une table ronde interactive a aussi permis aux représentants de la jeunesse, des ministres, des membres de parlements, des partenaires de la société civile, des groupes de jeunes et des organisations internationales d’exprimer leurs opinions, partager leurs idées et de réfléchir ensemble sur les questions spécifiques à la jeunesse. La session a souligné cinq recommandations clés:

  1. Utiliser une approche de développement positive où les jeunes sont traités comme des «ressources» et non des «problèmes».
  2. Demander un meilleur accès à une éducation de qualité, l’informations sur les services de santé, les moyens de subsistance, de loisirs et de bénévolat pour une plus grande autonomie, notamment pour les filles, les jeunes réfugiés (y compris les réfugiés de Palestine), et les plus défavorisés.
  3. Renforcer les mécanismes de l’engagement civique des jeunes.
  4. La nécessité de créer de l’emploi et développer l’esprit d’entreprise en créant des opportunités pour le développement, la réalisation personnelle et l’amélioration de l’estime de soi.
  5. Investir dans des programmes visant à promouvoir la santé des adolescents et des jeunes.

Dans sa remarque de clôture, Ryder a déclaré que tous les partenaires engagés dans cette initiative doivent également suivre le rythme rapide des évolutions technologiques qui ont un impact sur les marchés du travail et les compétences requises

Notre défi est de trouver des solutions nouvelles et novatrices pour nous tourner vers l’avenir du travail. Le défi est clair et notre réponse doit être aussi claire et résolue.

Publicités

A propos Julien Sueres

Journaliste web, consultant médias sociaux
Cet article, publié dans Développement, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s